Le projet Neyrpic change !

Un nouveau découpage pour le projet de centre commercial Neyrpic

Nous dénoncions le découpage artificiel en 3 bâtiments (de 8000 m²) pour répondre aux règles d’urbanisme du SCOT, qui limite à 4000 m² la surface de vente d’un seul tenant.
Toujours dans la même enveloppe, (non en fait, 42 000 m² construits au lieu de 49800 – il faut en garder pour le multiplex) le projet est redessiné en 6 « bâtiments » cette fois, de 3998 m² chacun, les allées étant considérées comme des séparations. Le total est quasiment toujours le même, toujours aussi illégal !

Nouveau découpage des bâtiments
Plan de l’étage montrant la continuité des bâtiments : il y en a 2 et non pas 6 !

Bardage en pneus : comme s’il ne suffisait pas de minéraliser complètement les 4,5 ha du site, un des bâtiments aura un bardage de pneus ! En particulier sur les façades sud et ouest les plus exposées au soleil, histoire de bien réchauffer le site et son voisinage !

Démolition de la halle Ectra : oups ! ce n’était pas prévu au programme, mais il fallait vite montrer que les travaux avaient commencé, avant les élections ! Comment peut-on laisser un tel espace aux mains de gens si peu sérieux ?

Préfiguration de la chute du temple de la consommation qu’on voudrait nous imposer ?

Et démolition de 60 % des surfaces existantes (au lieu de 5 % initialement), tout en maintenant l’affirmation que : 
« la mémoire industrielle du site est l’un des grands fondamentaux du projet. Il s’agit de réhabiliter les différents bâtiments existants afin de mettre en valeur l’histoire du lieu. L’ensemble des constructions, structures, dalles, couvertures qui pourront être préservées doivent être conservées. Elles sont la trace de cette mémoire industrielle et nous ne pouvons en faire abstraction. Cela nourrit le projet. »
Il s’agit de déplacer les façades pour pouvoir créer les « nouveaux espaces » séparés sur le plan.

En conclusion, cela ne revêt pas le caractère d’un permis modificatif mais bien d’un nouveau projet dont l’instruction devrait reprendre depuis le début.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image