17 juin à Neyrpic, à la fin de la vélorution

L’image contient peut-être : texte

Ceux qui nous parlent du monde d’après sont ceux qui ont façonné le monde d’avant. Un monde qui repose sur des bases toxiques : oppressions sexistes, racistes, classistes, exploitation de notre force de travail et de la nature au nom d’un productivisme qui rase tout sur son passage.

Pourtant, si d’un côté le confinement a rendu encore plus nettes les violences et les inégalités qui traversent nos quotidiens, il a également été la preuve que la machine économique pouvait être arrêtée.
Ses rouages opèrent chaque jour dans notre quotidien sous nos yeux et nous avons les moyens de les contrer, de nous y opposer !

Partout nous pouvons reprendre le pouvoir sur nos existences, et le devenir de nos territoires. La défense des jardins de la Buisserate, et la mobilisation contre le centre commercial Neyrpic, le collectif contre l’A480 sont quelques exemples de ces luttes locales.

Dans la techno-métropole grenobloise, nous étouffons sous la communication smart et verte. Pourtant, la bétonisation des derniers espaces naturels s’accélère, les centres commerciaux continuent de se construire et nos villes sont le terrain de jeu des promoteurs et start up aux technologies liberticides.

C’est pourquoi nous répondons à l’appel national du 17 juin et appelons à une vélorution déterminée et festive.

Rendez-vous le mercredi 17 juin pour affirmer notre refus de relancer l’ancien monde et pour commencer à construire nos mondes d’après !

—————————————

On se retrouve à 17h, à la Caserne de Bonne pour le départ de la Vélorution.
Ou rejoignez-nous à 19h, à Neyrpic, lieu de l’arrivée, pour un apéro festif.

______________________

https://blogs.mediapart.fr/17-juin/blog/190520/17-juin-agir-contre-la-reintoxication-du-monde-0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image