Lettre ouverte à Yann Mongaburu et Benoît Hamon

Cette semaine les élus Métropolitains devront élire le Président de cette institution.
Dans une vidéo publiée récemment, Benoit Hamon apporte son soutien à Yann Montgaburu, candidat à cette élection, contre deux autres candidats, Christophe Ferrari, actuel président de la Métro et Olivier Six.
Ce discours rejoint tout à fait nos préoccupations et pourrait nous enthousiasmer s’il n’intervenait pas après des élections municipales où le parti Génération(s) a soutenu la candidature de David Queiros, et donc son projet phare du centre commercial Neyrpic, qui porte beaucoup de contradictions par rapport à ce discours. A commencer par ce soutien contre l’avis des militants locaux de Génération(s) qui étaient sur une autre liste, plus cohérente avec les orientations affichées dans cette vidéo.


Nous sommes préoccupés par le fait que le projet Neyrpic de la ville de SMH, pas encore fait même si, depuis 2008, la ville et le promoteur annoncent son ouverture dans 3 ans, aurait des conséquences néfastes graves pour l’agglomération.

Question préalable : le terrain est-il vendu ?
Nous n’avons toujours aucune réponse à cette question, si ce n’est que la vente aurait eu lieu et que les délais de la publicité foncière sont spécialement longs à Grenoble, 10 à 12 mois d’après Territoires 38, l’actuel propriétaire, 2 ans d’après le maire de SMH (c’est toujours plus à SMH qu’ailleurs !)
Or le service de la publicité foncière nous dit n’avoir reçu aucun document au sujet de cette vente annoncée il y a plus de 6 mois maintenant…

Avec ce projet, s’agit-il de :

  • changer nos modes de consommation ? … en créant 86 boutiques et 20 restaurants…
  • apporter de l’harmonie et de la cohésion ? … en s’asseyant sur les orientations du SCOT qui visent un équilibre commercial à l’échelle de la région urbaine, en détruisant les commerces de proximité et la vie sociale de quartier.
  • faire alliance ? avec qui ? au profit de qui ?… pour renflouer la fortune personnelle du promoteur Maurice Bansay et du PDG d’UGC Guy Verrecchia qui ont perdu cette année 75 à 100 M€. Rassurez-vous, il leur reste respectivement 525 et 430 millions d’euros. Ils n’ont peut-être pas besoin de l’argent des Martinérois en plus.
  • sauvegarder la biodiversité et lutter cotre l’artificialisation des sols ? … en bétonnant complètement 4,5 ha dont 2 qui sont encore de pleine terre. Pour cacher sous ce tapis de béton les sols trop pollués qui ne font même pas l’objet d’un plan de gestion !
  • développer les solidarités et lutter contre les inégalités sociales ? … en imposant aux Martinérois de supporter la pollution et les encombrements dus à ce mastodonte construit chez nous pour « attirer la clientèle aisée du Grésivaudan » dixit le promoteur.
  • améliorer les conditions de vie et de travail ? de qui ? … ni des vendeurs de ce genre de magasin dont on connaît la souffrance, ni de ceux qui produisent sur d’autres continents ce qui serait vendu là.
  • servir l’intérêt général ? de qui ? … des grandes fortunes, des partis… Certainement pas des 600 000 personnes de la zone de chalandise, encore moins des Martinérois qui n’ont pas été associés à ce projet et souhaitent faire de cet espace central un vrai cœur de ville avec des espaces et équipements publics, définis avec les acteurs culturels et sportifs, des entreprises en lien avec le campus situé en face, des commerces de proximité et de production locale…

Ce projet pose encore de nombreuses questions, d’autant plus depuis la crise du Covid malgré ce qu’en dit le promoteur : le commerce n’a pas vraiment le vent en poupe et beaucoup de gens ont fait l’expérience du fait que ce n’est pas de consommer plus qui rend plus heureux, d’autant plus que cela permet d’avoir moins de mal à finir le mois.

Comme vous, nous nous réjouissons de l’arrêt du projet de Center Parcs de la Forêt de Chambaran. Les grands projets inutiles et imposés ont du plomb dans l’aile et celui de Neyrpic doit également être abandonné !

Nous attendons votre position sur ces questions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image